Des pirogues dans notre flotte de véhicules !

Jamais l’expression « flotte de véhicules » n’aura mieux porté son nom ! Pour rejoindre leur lieu de chantier à Grand Santi, nos équipes de CAA Guyane n’ont eu d’autre choix que d’emprunter la voie des eaux, anciennement l’unique voie d’accès au village de Grand Santi, leur destination finale. Outre la météo et la longue traversée qui les attendait, nos équipes ont surtout du tenter de dompter l’impressionnant fleuve Maroni, particulièrement violent en cette journée mitigée.

Acheminement au chantier de Grand Santi en pirogue - 1Acheminement au chantier de Grand Santi en pirogue - 2

Un projet d’aménagement synonyme d’expédition

Contraints par la géographie et une voie accès unique, Philippe Meynier et ses Compagnons se sont ainsi lancés dans une véritable expédition afin d’acheminer et livrer tout le matériel nécessaire à bon port.

C’est donc par un départ très matinal, sinon nocturne, depuis Cayenne pour rejoindre le point d’embarquement à Saint Laurent du Maroni que démarre cette grande expédition inédite. Une fois le chargement effectué et tout le monde embarqué, il est temps désormais de se focaliser sur la traversée du fleuve. Pas moins de 8h de navigation sont nécessaires pour rejoindre le chantier de Grand Santi, une petite commune des berges de la rivière Lawa (Guyanne).

C’est donc armée de courage que notre équipe de CAA Guyane a affronté les eaux tumultueuses du fleuve déchaîné. Entre sauts, soubresauts et turbulences, Philippe Meynier et son équipe n’avaient pas de quoi flâner durant cette longue traversée. Quelques vidéos ont été tournées pour montrer la difficulté de cette traversée. Parmi les moment les plus spectaculaires, on ne peux s’empêcher de voir que même le caméraman devait ce tenir fermement pour ne pas tomber de la pirogue.